La MALBOUFFE subsidiée par NOS IMPOTS !

Publié le par JCL

La MALBOUFFE subsidiée par NOS IMPOTS !

Sommes-nous vraiment maîtres de notre alimentation ? Quel rôle jouent dans ce domaine l'industrie alimentaire et les pouvoirs publics ? Concernant la première, Patrick Mullie ne mâche pas ses mots : " L'industrie alimentaire ne fera de la prévention que si cela ne porte pas atteinte à ses intérêts. Elle ne deviendra jamais une organisation de santé. Elle ne produira des produits sains que s'il est certain qu'ils génèrent un profit substantiel... et que cette offre ne concurrence pas l'offre existante moins saine, génératrice de bénéfices. " Son opinion est donc claire : la solution ne viendra pas de l'industrie. Et le citoyen se retrouve bien démuni face à l'avalanche de désinformation qu'elle veille à diffuser. Il est dès lors clair que c'est aux pouvoirs publics d'intervenir, selon Patrick Mullie. S'il ne s'étend pas sur la manière dont cela devrait se faire, il soulève néanmoins le problème rencontré dans des situations anormales : le sucre blanc (aliment contenant peu de nutriments) reçoit des subsides publics, de sorte que son prix est inférieur à celui d'aliments plus sains. Cherchez l'erreur... C'est ainsi que Patrick Mullie plaide pour que les pouvoirs publics jouent leur rôle de meneur de jeu, notamment en prenant des mesures financières pour réduire la malbouffe. Augmenter le prix des matières premières malsaines et rendre les saines plus abordables, voilà qui devrait pousser tant le consommateur que l'industrie dans la direction d'une alimentation plus adaptée à ses besoins. Faut-il dès lors taxer davantage les aliments qui ne sont pas bons pour la santé ? D'aucuns refusent cette mesure, la considérant comme asociale, vu que ce sont les plus démunis qui consomment le plus d'aliments gras et sucrés. Patrick Mullie n'est pas de cet avis, entre autres parce que tout le monde contribue déjà actuellement, via ses impôts, à subsidier une alimentation malsaine. Une alimentation saine devrait être un droit pour tous, affirme-t-il, et rendre une alimentation saine plus abordable créerait selon lui une situation beaucoup plus juste.

Par Jan Etienne / C. Maillard , Source : Levif.be

-------------------------------------------

Publié dans Alimentation - Plantes

Commenter cet article