L'alimentation empoisonnée

Publié le par Ecole de Naturopathie JCL

L'alimentation empoisonnée

> La France est le premier utilisateur européen de pesticides. Plus de la moitié des fruits et légumes conventionnels sont commercialisés en France avec des résidus.

> Les fruits portent jusqu’à huit sortes de pesticides différents. Or, ces molécules, dont on retrouve des traces dans le corps d’adultes et d'enfants, sont accusées de perturber le système endocrinien et pourraient être à l’origine de certains cancers.

> Bonne nouvelle: la moitié des 900 molécules chimiques actuellement utilisées ne devraient plus être autorisées aujourd’hui.

> Mauvaise nouvelle : il en restera 450 sur le marché ! Du fait d’une utilisation forcenée de ces produits chimiques, les produits agricoles n’ont plus les mêmes concentrations d'oligoéléments. Sont largement éliminés cuivre (anti-infectieux) et cobalt (antiparasitaire).

Conseil du naturopathe : fais le choix du bio-frais-local au lieu du chimique-intensif-mondial pour la santé de tous.

Publié dans Savoir pratique

Commenter cet article