Ecouter sa profondeur

Publié le par JCL

Ecouter sa profondeur

Est-ce qu’un travail banal, répétitif, rationnel et qui exclut la profondeur, telle que vous en avez parlé, peut aussi être une occasion de toucher la profondeur ?

C’est justement ce que je veux dire. Ici à Rütte, il y a un peintre en bâtiment qui répète des milliers de fois le même mouvement. Je le connais depuis longtemps et il est très intéressé par tout ce qui touche à la profondeur. Eh bien, il a compris que répéter, répéter tout le temps le même geste peut être fait comme une prière, qu’il se trouve alors dans un état d’une grande profondeur et pas du tout fatigué par un automatisme.

Mais c’est également valable pour la dactylo qui tape toute la journée sur une machine à écrire. Elle tape. Elle entend le bruit des autres machines. Cela lui demande une attention intellectuelle. Peut-elle encore se mettre à l’écoute de sa profondeur ? Absolument.

.../...

(Karlfried Dürckheim « L’esprit guide »)

----------------------------------------------------

 

 

Publié dans Psycho - Relaxologie

Commenter cet article