Pourquoi les écrans sont-ils incompatibles avec la slow life ?

Publié le par JCL

Résultat de recherche d'images pour "écrans nocifs"

 

Les écrans

La lumière en provenance de nos écrans est double­ment néfaste pour notre équilibre: pour le sommeil mais également pour les yeux. Ainsi que le souligne l’ins­titut national du sommeil et de la vigilance, la lumière bleue des écrans donne à notre cerveau l’indication de l’éveil en déclenchant une hormone qui agit comme un message d’alerte. "Cela signifie que, même si vous ne le ressentez pas et n'en avez pas conscience, le cerveau - et par ricochet tout l’organisme - reçoit ce message d’alerte "vigilance éveil”, ce qui repousse l’endormissement", indique l’institut. Être rivé sur son écran jusqu’au cou­cher - voire dans le lit - revient à empêcher le cerveau d’enclencher la touche « pause ». Autre méfait, celui exercé sur l’œil : la lumière bleue enclencherait un processus qui rendrait toxique une molécule photosensible indispensable pour le fonctionnement de la rétine*. Ce phénomène pourrait mener directement à la maladie de la rétine appelée « Dégénérescence maculaire liée à l’âge » (DMLA), entraînant une perte progressive de la vision centrale.

*Étude parue dans Nature, 2018, université de Tolédo (États-Unis).

(Hors-série Slow Life Top Santé)

-------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article