Le stress, la maladie du modernisme

Publié le par JCL

Le stress, la maladie du modernisme

Le stress et la grande connexion

Notre système immunitaire est « au courant » de tout ce que nous pensons de tout ce que nous ressentons sur le plan émotionnel. Il réagit presque  instantanément aux informations reçues. Mieux vaut émettre des pensées positives, se débarrasser des négatives et gérer nos émotions !

Le saviez-vous ?

•Les muqueuses intestinales contiennent un nombre considérable de cellules immunitaires constituant le MALT (tissus lymphoïdes associés aux muqueuses), extrêmement sensible au stress du fait de la présence de ces fameux monocytes qui fabriquent des neuropeptides véhiculant les émotions et les pensées. Cela explique les nombreux troubles et douleurs de l’intestin à la moindre contrariété.

•L’inflammation, qui est une réponse naturelle du système immunitaire pour lutter contre l’infection, est déclenchée par des petites protéines appelées « cytokines ». Mais le stress renforce leur production aggravant les processus inflammatoires associés à de nombreuses maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoîde ...

La réponse en urgence : se relaxer.

Publié dans Psycho - Relaxologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article