Le soleil, source d’énergie vitale

Publié le par JC

Ses effets sur le plan Vital Humain

Le soleil (Surya, en sanskrit) centralise bien notre système planétaire. Et comme tout centre, il rayonne son magnétisme, son fluide, son énergie. Disons ici, ses énergies, du moins celles que nous reconnaissons. Le principe de vie, l'énergie vitale, venant du soleil s'agglutine autour de notre corps physique. Autour de celui-ci, il pénètre et stimule l'aura (notre double vital) avant de traverser la couche cutanée pour atteindre les profondeurs du corps.

> Selon les Ecoles Traditionnelles, cette énergie vitale utilise cinq grandes portes pour entrer dans l'organisme. Il s'agit des yeux, du nez, de la bouche, des oreilles et de la surface cutanée. La région du Plexus Solaire est un passage important de cette énergie. L'énergie vitale traverse donc les muqueuses protectrices et emprunte ensuite la voie des nerfs et du sang. Elle arrive enfin dans les différents réservoirs de vie que sont les Plexus, les Glandes Endocrines, le Bulbe, le Cervelet et le Diencéphale. Stockée, elle est, à la demande, distribuée et investie dans le fonctionnement organique.

> L'énergie solaire permet donc de générer l'énergie nerveuse dont on sait l'utilité pour la dynamique du corps. Sans soleil, plus de « carburant » nerveux. Des expériences médicales ont montré l'efficacité de la « sérotonine » pour diminuer l'état de déprime. L'absence de cette substance, sécrétée entre autres par le tissu cérébral, agit sur le potentiel nerveux et conditionne notre humeur. La lumière, et bien évidemment les saisons solaires, stimulent la production de « sérotonine » et influencent notre vitalité.

> Autre fait : nous découvrons peu à peu l'action de la lumière sur la glande Pinéale. Par l'intermédiaire de la rétine, qui reçoit les photons sous forme d'impulsions nerveuses, la pinéale convertit ces dernières en sécrétions hormonales. Sur le plan physique, les hormones, ces « messagers » vitaux, sont indispensables à l'équilibre général. Les « biotons », grains de vie, en sont leurs précurseurs et leurs régénérateurs (bioton : de « bio », vie = énergie de vie).

Sachons aussi que les Esquimaudes habitant les terres de glaces ovulent plus d'une fois par mois durant l'été (le soleil ne se couchant pas). Par contre, l'hiver, elles cessent parfois d'être menstruées (absence de lumière solaire).

Nous constatons bien la relation et l'influence de la lumière sur le rythme biologique ou vital de l'être humain!

> Les effets subtils du soleil aideront la médecine de demain. Aujourd'hui, quelques techniques, quelques produits sont utilisés en médecine « douce » et en Naturopathie. L'énergie vitale des plantes et des fleurs est contenue en abondance dans le miel, le pollen, la gelée royale et la propolis, merveilles du monde végétal et des abeilles.

> Quelques autres produits comme les Elixirs Floraux du Dr Bach ou les lotions Vita Florum d'Elizabeth Belhouse nous montrent aussi la voie de l'énergie solaire condensée dans les couleurs et les parfums des fleurs.

Nous pouvons recevoir directement ces énergies à travers notre Aura Vitale, véritable oeuf générateur et protecteur du corps physique. Pour cela, il convient d'être disponible, d'être préparé dans nos divers plans afin d'éviter tout blocage et toute déviation des courants du prâna (énergie vitale). 

Sur ce plan vital, retenons les effets bénéfiques suivants : 

- Sur la Vitalité, par son action de régénération et de stimulation énergétique.

- Sur la Longévité, par son pouvoir d'équilibre et de résistance au temps. 

(JCL de son ouvrage « Education, santé naturelle »)

 
Conférence unique "Action du soleil sur les différents Corps de l'être"

le samedi 27 juin 2015 à Bordeaux-Artigues à 14h30 par JC Léglise

 

Enseignement Naturopathique ici >> Naturopathie Formation à BORDEAUX

 

Andernos les bains (jcl)

(Un beau site de vie : Andernos-les bains, janvier 2012 photo jcl) 

 

 

###################################

Commenter cet article